vendredi 4 janvier 2013

Quand on est mesquin, on l'est jusqu'au bout.

Source : http://www.bfmtv.com/societe/festival-a-notre-dame-des-landes-prefecture-interdit-chapiteaux-416576.html

Festival à Notre-Dame-des-Landes: la préfecture interdit les chapiteaux 

La préfecture de Loire-Atlantique a annoncé jeudi qu'elle interdisait les chapiteaux au festival de musique organisé vendredi, samedi et dimanche à Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, par des opposants au projet d'aéroport qui doit y être construit.

"L’implantation de chapiteaux sur le site ne sera pas autorisée, ces matériels appartenant à des catégories dont l’installation est réglementée au titre de la législation des établissements recevant du public et leur montage hors de tout contrôle présentant un risque important", a-t-elle annoncé dans un communiqué.

Le collectif officieux des "zadistes" occupant la zone dédiée à l'aéroport controversé prévoit 42 concerts, cinq scènes et six chapiteaux pour trois jours de "ManiFestiZAD", un rassemblement musical contre le projet. Un porte-parole des "zadistes" a réagi jeudi à l'annonce préfectorale en assurant que les chapiteaux prévus seraient bel et bien montés. "Ils interdisent les chapiteaux ? On fera des chapiteaux, comme on fait des cabanes alors qu'ils interdisent les cabanes. Sans chapiteaux, il n'y a pas de festival", a indiqué à l'AFP cet interlocuteur, qui se désigne sous le prénom générique de "Camille".

Plusieurs milliers de personnes ont indiqué sur internet avoir l'intention d'assister au festival, qui met notamment le groupe Tryo, les Lillois de Z.E.P et "HK et les Saltimbanks", auteurs notamment d'une chanson baptisée "Indignez-vous", du nom de l'ouvrage de l'ancien résistant Stéphane Hessel.

2 commentaires:

  1. je pense que c est une question de securite,pour evote les accidents,enfin si les installations sont faites correctements et controlees ensuite je ne vois pas trop ou a ete le probleme...

    RépondreSupprimer
  2. Le pb ne vient pas de la sécurité, en fait, puisque personne de la préfecture n'est passé pour vérifier les installations : c'est juste une tentative d'interdire le festival, parce qu'il va avoir son petit succès.

    Notre Dame des Landes, c'est ça, en ce moment : un gros bras de fer avec toutes les institutions gouvernementales, et ils tentent d'emporter le morceau en trichant.

    La sécurité, tu sais, ils s'en foutent un peu : la tribune du stade de Furiani était aux normes, acceptée par la préfecture corse et tout : cela ne l'a pas empêchée de s'effondrer... La passerelle du paquebot à St Nazaire aussi était aux normes, validée par la préfecture... Elle a fait des dizaines de victimes quand elle s'est décrochée...

    L'aval de la préfecture en l'occurrence n'est pas une question de sécurité : c'est une question de politique : cette décision nous rappelle que l'Etat n'est pas d'accord avec notre résistance, voilà tout.

    D'ici à ce que des appariteurs viennent sur site pour abattre un des mâts pendant le festival pour créer un accident afin de porter préjuidce à la résistance, il n'y a qu'un pas.

    Le gouvernement français, c'est une bande de corrompus : ils tiennent trop à leurs salaires et leurs pot-de-vin pour agir autrement.

    RépondreSupprimer

Tous les commentaires sont les bienvenus !

Mais Google m'a fourni un widget qui envoie les commentaires anonymes des nuisibles directement dans le dossier SPAM de mon employeur pour analyse. Je ne les reçois plus dans ma boite mail et je ne peux plus les lire. Ne soyez pas donc surpris si je n'y répond pas.

Comments are welcome !!!

But Google has provided me a widget that sends anonymous comments from armfull persons directly in a SPAM folder of my employer for analysis. I do not get them in my inbox anymore, I cannot read them, so do not be surprise if I do not provide an answer to them.